Diane - Fabienne - Julien CHOLLEY - LAGARRIGUE - VINCENT - whyarchitectureEdition 2018

Pas de deux (avec Natacha Boidron)

Nous nous sommes basés sur l’orientation de la chapelle Condat, se trouvant à proximité. Pour minimiser toute co-visibilité, la maison est parallèle à celle-ci. L’implantation sur la parcelle découle de la conservation du pin parasol remarquable, à l’extrémité du site, tout en s’en éloignant d’autant de la hauteur pour des raisons de sécurité (tempête et risque de chute).

La hauteur de la construction correspond au gabarit des maisons rurales des bâtiments au bout de la venelle. La construction, isolée en botte de paille compte des murs épais, comme les maisons pierre traditionnelles. Le parement de façade a été choisi en accord avec les caractéristiques générales de la venelle, les vignes, le bois. Le parement se fait en panneaux de bois de 45*100cm posés verticalement, comme les bottes de paille installées dans le mur. La proportion et le coloris blond du panneau bois s’inspire des parements pierres de maisons alentours et de la proportion en double carré des pierres.

RETOUR RECHERCHE
FICHE TECHNIQUE :
Localisation : Libourne
Année de réalisation : 2016
Durée des études : 6 mois
Durée des travaux : 8 mois
Surface : 100 m²
Matériaux
Mur ossature bois, remplissage paille, enduit terre, isolation sol en liège noir, isolation en laine de bois sous toiture
Fournitures
N.C.